À cheval entre les Alpes-Maritimes et les Alpes-de-Haute-Provence, le parc national du Mercantour s’étend sur plus de 600 km2. La faune et la flore qui le peuplent sont particulièrement riches, faisant de ce petit coin de paradis l’un des plus sauvages de France. Son point culminant, la cime de Gelas, se situe à 3 143 mètres d’altitude et offre un point de vue incroyable sur toute la vallée du Mercantour. Ce n’est pas pour rien que nos guides de randonnée dans les Alpes-Maritimes ont choisi ce lieu féerique pour vous faire découvrir les merveilles naturelles de notre région… Un petit tour d’horizon de la faune sauvage du Mercantour, ça vous tente ?

Montagne du Mercantour.

https://pixabay.com/fr/mercantour-montagne-paysage-nature-3001728/

 

Savoir tendre les oreilles

L’une des plus grandes vertus à posséder pour espérer voir les animaux sauvages dans leur élément naturel, c’est la patience ! Alors pour commencer cette immersion, les guides du Bureau des Moniteurs vous conseillent d’ouvrir bien grand vos oreilles pour apprendre à mettre tous vos sens en alerte. Profitez du calme de la montagne pour vous ressourcer et prenez garde aux nombreux bruits qui vous entourent. Un chant d’oiseau ici, un craquement là-bas : tous ces petits signaux vous indiquent que vous êtes au cœur de la nature profonde et sauvage. Si vous y prêtez attention, vous pouvez facilement entendre les cris de différents animaux… Entre septembre et octobre, la période est idéale pour observer le brame du cerf. À ce spectacle époustouflant, se mêle la symphonie incessante des insectes. On en trouve plus de 10 000 espèces différentes dans le Mercantour !

Avoir l’œil affûté

Regardez toujours où vous mettez les pieds mais n’oubliez pas de lever les yeux au ciel de temps à autre ! Dans le Mercantour, le spectacle est partout. Au sol, vous pourrez observer de nombreux reptiles et amphibiens comme les lézards ou les salamandres, mais également des couleuvres et des grenouilles. Des dizaines et des dizaines d’espèces y ont été aperçues ! Et lorsque vous levez la tête vers le ciel, c’est un tout autre ballet qui s’offre à vous. Les allers et venues des oiseaux et notamment des rapaces rendent l’expérience encore plus immersive. L’aigle royal, le gypaète barbu, le vautour fauve, le faucon, etc. ce sont plus d’une centaine d’espèces que vous pouvez espérer croiser au détour d’une randonnée. Parmi elles, vous trouverez des oiseaux nicheurs ou migrateurs de retour dans leur site d’hivernage du Mercantour dès l’automne.

À chaque activité ses trésors !

Avec l’équipe du Bureau des Moniteurs, vous pouvez réaliser vos activités en pleine nature en toute sécurité. Les moniteurs agréés vous accompagnent à travers différents sites du Mercantour et des Alpes-Maritimes pour des journées randonnée, escalade ou canyoning. Ils sont également là pour vous sensibiliser à l’environnement sauvage qui vous entoure. Grâce à leur savoir, vous apprendrez à reconnaître les empreintes laissées ça et là par quelques animaux sauvages. En randonnée, vous pourrez avoir la chance de voir des bouquetins, chamois, écureuils, hermines et même des loups ! Si vous optez pour un canyoning autour de Nice, aux portes du Mercantour, vous observerez peut-être quelques poissons tout en progressant le long de l’eau translucide des rivières. Le parc contient en tout deux fleuves et dix rivières dans lesquels on trouve la truite arc-en-ciel ou fario, le saumon de fontaine ou l’ombre chevalier. Sans oublier les crustacés comme l’écrevisse à pattes blanches et tous les micro-organismes qui peuples les fonds aquatiques des montagnes.

Pour en savoir plus sur nos randonnées culturelles et pédagogiques, n’hésitez pas à nous contacter pour programmer une sortie. La période est idéale pour pratiquer les sentiers de randonnée mythiques du Mercantour ou profiter encore des canyons avant la clôture de la saison. Vous trouverez toutes les informations pratiques sur le site du Bureau des Moniteurs !