L’escalade est un sport complet car il fait travailler à la fois le corps et le mental. Cette activité peut être pratiquée en salle mais prend une toute autre dimension en plein air. Les guides d’escalade du Bureau des Moniteurs vous offrent l’occasion de prendre un peu de hauteur pour admirer les plus beaux sites naturels des Alpes-Maritimes.

Photographie d'un adulte et d'un enfant en train d'apprendre l'escalade.

Le programme du Bureau des Moniteurs

Nos moniteurs diplômés d’État vous accompagnent sur les meilleurs sites de la région pour vous aider à progresser en escalade et vous mener pas à pas vers l’autonomie. Nous adaptons la difficulté ainsi que le déroulement du programme en fonction de vos attentes (loisir en famille, entraînement, formation).

Le déroulement de nos sorties

Nous organisons des sorties initiatiques à la demi-journée ou des excursions plus complètes à la journée ainsi que des stages de formation de deux à cinq jours pour tous les niveaux. Pour votre arrivée sur les différents sites d’escalade sur Nice et ses environs, nous mettons à disposition un service de covoiturage en minibus (9 places) avec possibilité d’hébergement.

Les sites

  • La Turbie : Agréable même en hiver, La Turbie est un site incontournable de la grimpe aux abords de Monaco. Sur les falaises ciselées du littoral, vous trouverez dans ce secteur des voies de toute difficulté. Il offre un cadre idyllique pour admirer la mer et la Principauté.
  • Le Baou de Saint-Jeannet : Ce mont rocheux au sommet plat est visible depuis toute la French Riviera. Avec son nombre impressionnant de voies et de couennes, le Baou de Saint-Jeannet est une zone d’escalade privilégiée pour les grimpeurs du pays niçois.
  • Les gorges du Loup : Magnifiques reliefs surplombant la nature sauvage du Mercantour et la Méditerranée, les gorges du Loup offrent un vrai challenge pour les escaladeurs chevronnés. Un site idéal pour perfectionner sa technique même en été.
  • Le Verdon : Si elle est appréciée par les amateurs de canyoning, rafting et de kayak, les gorges du Verdon offrent aussi des falaises magnifiques à escalader. Entouré par la verdure, ce rocher sauvage saura contenter les débutants comme les experts.
  • La falaise d’Aiglun : À 1h15 en voiture de Nice, la paroi du Giet au Mont Saint-Martin à Aiglun offre de magnifiques grandes voies. Orientée sud-ouest, la falaise est très ensoleillée et demandera une bonne protection solaire, même si ce n’est pas encore l’été.
  • etc.

Un peu d’histoire

D’abord pratiqué par les alpinistes dans les années 1890, l’escalade n’avait de raison d’être que pour se frayer un chemin en montagne. Mais l’ascension des sommets à très vite pris une autre tournure tant l’exercice est grisant. Après quelques décennies, elle séduit un plus large cercle d’initiés qui souhaite faire de la grimpe sur paroi rocheuse une véritable compétition.

L’esprit de compétition

La course aux sommets bat son plein avec la création de clubs alpins partout en Europe et aux États-Unis au début du XXe siècle. Les exploits s’enchainent et la recherche de voies difficiles à grimper se fait de plus en plus pressante. Cette compétition a permis de développer rapidement les techniques d’escalade ainsi que le matériel qui était jusqu’alors très rudimentaire.

Vers la démocratisation de l’escalade

Il faut attendre 1980 pour que cette discipline se fasse connaitre du grand public. Sa notoriété, l’escalade la doit au documentaire réalisé par Jean-Paul Janssen, “La vie au bout des doigts“, qui remporte un énorme succès non seulement en France mais aussi dans le monde entier.

Aujourd’hui

L’escalade est très prisée par les sportifs cherchant une activité à la fois intense, ludique et proche de la nature. Considérée à la fois comme un sport de haut niveau et aussi un loisir, cette discipline peut être appréhendée de différentes manières pour correspondre à tout type d’individus.