Que les amateurs de nature se tiennent prêts ! Le canyoning sur la Côte d’Azur – avec passages aquatiques – est une activité possible dès le 1er avril et jusqu’au 31 octobre. Il vous reste un peu de temps pour vous préparer, certes. Mais au Bureau des Moniteurs, on vous propose de rêver à l’aventure parfaite dès maintenant. Une journée dans le canyon de la Maglia, par exemple. Ça vous dirait ? De notre côté, c’est une balade sportive que l’on connaît sur le bout des doigts. Nos moniteurs la pratiquent depuis une quinzaine d’années. Notre équipe de professionnels – Manon, Raphaël, Pierrot, Henri et Thibaut – est prête à vous guider, étape par étape, vers cette expédition aux mille surprises. Attendez-vous à en prendre plein les yeux.

Piscine naturelle dans le canyon de la Maglia.

Piscine naturelle dans le canyon de la Maglia.

À l’orée de la Vallée des Merveilles

La Maglia est un incontournable du canyoning à Nice, dans les Alpes-Maritimes. Mieux, c’est un incontournable de France, tant ses paysages sont exceptionnels. Pour en venir à bout, prévoyez la journée. On se lève tôt au Bureau des moniteurs, car la nature n’attend pas. Le rendez-vous est donc fixé à 8 h 30, à la gare de Breil-sur-Roya, à l’orée de la Vallée des Merveilles. Cette commune peuplée d’environ 2 400 âmes englobe une partie du Parc du Mercantour. Elle est située à 300 mètres d’altitude et bénéficie d’un microclimat agréable. Les températures y sont douces, y compris hors saison d’été. Logée entre mer et montagnes – dont le mont Bégo, haut de 2 872 mètres – elle offre un patrimoine naturel remarquable.

« Lorsqu’on termine, on a la banane »

« Je dirais que c’est mon canyon préféré », lance Pierre-Yves Fenet, allias Pierrot, l’un de vos moniteurs. « Certains passionnés de sports d’extérieur font le déplacement exprès pour le canyon de la Maglia », explique-t-il. Pourquoi ? « Parce que c’est un canyon sportif, dans lequel on n’a pas le temps de s’ennuyer. Tout s’enchaîne », raconte Pierrot. On embarque pour quatre ou cinq heures en tout, et on a droit à tout ce qui fait une sortie canyon exceptionnelle. « Il y a de la marche et de nombreux passages dans l’eau avec des sauts, des toboggans naturels, des grottes… On fait vraiment un voyage. Lorsqu’on termine, on a la banane », sourit-il. « Le passage qui marque les gens, c’est souvent celui de la grotte. Avec ses concrétions, ses stalactites, son toit végétal et le soleil qui se montre en haut… C’est superbe. »

Après un saut, ce participant profite d'une bonne baignade.

Après un saut, ce participant profite d’une bonne baignade.

Technique mais accessible

Le canyon de la Maglia est technique mais accessible, « idéal pour les gens en quête d’adrénaline », ajoute le moniteur. On en prend plein les mirettes, on saute à l’eau et on se paie le luxe d’un pique-nique au soleil, mais il faut pourvoir marcher à un bon rythme pendant quatre heures. « On ne force pas les gens, mais c’est vrai qu’on essaie d’imposer un rythme car la sortie est assez longue. »

Pour récapituler, vous n’avez pas besoin d’avoir déjà fait de canyoning pour vous lancer dans celui de la Maglia. Simplement, soyez en forme physiquement et prenez un bon petit déjeuner. Notez que cette expédition est différente à chaque fois, selon les périodes. On ne s’en lasse pas. Cela fait aussi partie de son charme. « Selon les saisons et le niveau d’eau, c’est plus ou moins sportif. En juin, les eaux sont plus hautes qu’en septembre, ce qui fait varier la difficulté et les paysages », souligne Pierre-Yves Fenet.

Alors, on vous note présent ?
Découvrez toutes les infos techniques en ligne et réservez votre canyon en vous rendant sur cette page. Et pour suivre l’actualité du Bureau des moniteurs, jetez un œil à notre page Facebook !