À toutes celles et ceux qui ont envie d’un grand bol d’air : cet article a été rédigé pour vous. Mine de rien, on se dirige tranquillement vers la fin de l’été. Les journées sont plus courtes et l’air se fait plus frais. Bref, ça sent la rentrée !

Au Bureau des moniteurs du pays niçois, on vous conseille de faire le plein de sensations avant d’accueillir l’automne et de vous lancer dans une nouvelle année. Pour cela, rien de mieux que de prolonger l’été et l’atmosphère des vacances en prenant le large. La recette ? Quittez la ville, l’espace d’un week-end au moins. Et carapatez-vous dans les gorges du Verdon, par exemple. Petits villages au charme fou, rivière, lacs et verdure n’attendent que vous. Depuis Nice, vous en avez pour environ 2 h 30. En route !

Vue des gorges du Verdon

https://www.flickr.com/photos/miguelvirkkunen/

Escapade canyoning

L’escapade canyoning dans les gorges du Verdon concerne en premier lieu les habitués du canyoning à Nice. On vous recommande d’aller plus loin, de voir du pays, toujours dans le cadre de cette activité que nos moniteurs diplômés d’État maîtrisent et chérissent. Si vous ne le saviez pas, apprenez que les gorges du Verdon sont considérées comme le plus beau canyon d’Europe. Chanceux que nous sommes de pratiquer le canyoning en région Paca !

Les fameuses gorges sont devenues un site naturel protégé en 1990, et bénéficient du label « grand site de France ». Comme leur nom le laisse penser, les gorges sont devenues un canyon grâce à la rivière du Verdon. Cette dernière a creusé la roche et sépare aujourd’hui les Préalpes de Castellane et les Préalpes de Digne.

En termes de canyoning pur, nous vous proposons notamment celui du Riou Moustier, de Main morte, du Val d’Angouire et du Couloir Samson. Souvenez-vous que dans les Alpes-Maritimes, on ne peut pratiquer le canyoning que jusqu’au 31 octobre. Profitez-en !

Rappel pour ceux qui ont oublié :

pour participer à un canyoning, il faut être âgé de six ans au moins et savoir nager. De notre côté, nous vous fournissons une combinaison et des chaussettes de néoprène, un casque, un baudrier, des longes, un sac et un bidon étanche. De votre côté, vous emmenez une bonne paire de baskets pas trop serrées (les chaussettes de néoprène font environ 5 millimètres d’épaisseur), un maillot de bain ainsi qu’un casse-croûte, de l’eau ainsi que de quoi faire faire une collation.

Zoom sur le Verdon

La rivière du Verdon prend sa source dans le massif des Trois Évêchés, à plus de 2000 mètres d’altitude. Elle plonge ensuite dans la Durance, près de Vinon-sur-Verdon, après avoir parcouru près de 175 kilomètres. Mais le Verdon est aussi une région de villages. On pense notamment à Riez, Valensole, Aiguibes, Bauden, Castellane ou encore Moustiers-Sainte-Marie.

Partir sur deux jours peut être une excellente formule, peu onéreuse qui plus est. Il existe de multiples gîtes, chambres d’hôtes et campings dans les environs. Après une journée de canyonisme, vous pourrez profiter des fêtes de l’été dans les divers villages du Verdon (agenda ici). Apéritifs-concerts, aïolis traditionnels et conviviaux, marché provençaux et autres feux d’artifices vous attendent.

Dans le coin, vous pourrez faire trempette dans les lacs d’Artignosc, de Castillon, d’Esparron, de Quinson et de Sainte-Croix. Ce sera l’occasion de profiter d’un moment de détente et de prendre le soleil, ou de louer un pédalo pour remonter ou descendre le Verdon. Idéal pour une journée entre en famille ou entre amis. Les plus actifs pourront aussi s’essayer au canoë-kayak, au VTT, aux grandes randonnées magnifiques ou encore, au vol en montgolfière.

Êtes-vous partant pour l’aventure ? De notre côté, toujours ! Pour toute demande de renseignement, rendez-vous sur la page contact du Bureau des moniteurs.