Depuis plus de 15 ans, l’équipe du Bureau des Moniteurs sillonne les plus beaux spots de randonnée dans les Alpes-Maritimes pour vous accompagner dans vos activités sportives en plein air. Vous cherchez un lieu unique pour faire du canyoning sur la Côte d’Azur, de l’escalade, une via ferrata ou de la randonnée ? Pour explorer les trésors cachés dans nos vallées et montagnes ? Suivez nos moniteurs pour des expériences sensationnelles entièrement encadrées et sécurisées… D’ailleurs pour cet hiver on vous concocte un programme sur mesure, à venir très prochainement ! En attendant, pour rester dans le thème, revenons sur trois idées fausses au sujet de la randonnée en raquettes…

Photo de randonnée en raquettes.

La raquette à neige : une invention moderne ?

En France, la raquette à neige connait ses premières heures de gloire à partir des années 1990, pour devenir aujourd’hui la deuxième activité hivernale préférée des Français après les sports de glisse. Il est exact que cette pratique connait un essor plus tardif que le ski, en revanche ses origines remontent à bien plus longtemps… S’il est difficile de dater précisément l’invention de la raquette, on évalue ses débuts à plusieurs milliers d’années (approximativement 5000 ans). Nos ancêtres utilisaient alors des armatures fabriquées en bois et en peau de bête pour faciliter leurs déplacements dans la neige. Les raquettes ont ensuite traversé les époques, évoluant au fil du temps et des besoins des peuples montagnards pour venir jusqu’à nous il y a de cela plusieurs siècles. L’usage en était alors purement pratique et professionnel. Ce n’est qu’à partir du 19e siècle que l’on commence à lui accorder une valeur récréative qui se développe par la suite timidement.

Vous avez dit « activité pépère » ?!

Il est vrai que la randonnée en raquettes est une activité familiale accessible à tous les niveaux et tous les âges. Elle n’est d’ailleurs pas plus difficile à pratiquer que la randonnée pédestre. Seule l’appréhension de l’espace est différente : avec la neige les repères sont parfois un peu brouillés, l’équilibre est plus incertain. C’est pourquoi il faut toujours un léger temps d’adaptation avant d’acquérir les bons réflexes. Mais très rapidement vous constaterez par vous-même qu’il est possible d’en faire une activité sportive et aventureuse ! Si vous êtes encore sceptiques, suivez les guides du Bureau des Moniteurs pour une session « RakettCross » haute en couleurs. Votre endurance sera mise à rude épreuve pour une expérience immersive et sportive unique. Si la course, les pentes raides et les sauts dans la poudreuse ne vous font pas peur, alors cette activité risque de vous faire oublier vos skis quelques temps… Les raquettes peuvent d’ailleurs être pratiquées en complément du ski car elles sont idéales pour la préparation physique. Ainsi vous pourrez travailler efficacement votre capacité respiratoire, votre rythme cardiaque mais aussi tous les muscles du corps. Le tout dans un cadre unique, 100 % naturel et… rafraîchissant ! Que demander de plus ?

Un sport moins ludique que le ski ?

Encore une idée fausse ! Non seulement la raquette est un sport très complet qui a de nombreuses vertus sur le corps et l’esprit, mais en plus c’est une activité ludique pour qui veut bien être curieux de découvrir les autres versants proches de nos stations. Lorsque vous organisez une excursion avec les guides du Bureau des Moniteurs, les randonnées sont toujours adaptées à vos envies et vos attentes. Accompagné·e de vos enfants, vous aurez de quoi les combler de joie à travers différentes animations nature, initiations à cette fabuleuse matière qu’est la neige, mais aussi des jeux et des parcours de découverte… Construire un igloo en famille ça vous tente ?

Et comme il n‘y a pas d’âge pour s’amuser, les plus grands auront aussi de quoi se divertir comme il se doit ! L’avantage de la raquette sur les sports de glisse c’est que vous pouvez prendre le temps d’observer ce qui se passe autour de vous et d’être en immersion dans les sons étouffés de la montagne enneigée. Vous en sortirez grandis, avec le plaisir d’avoir appris quelque chose, et nous l’espérons, l’envie de revenir vite !