Cela fait quelques années que le Bureau des moniteurs accompagne les férus de sports de nature. Depuis 1998, notre équipe de guides de montagne professionnels – tous diplômés d’État – vous emmène à la découverte du département et de ses richesses naturelles. De multiples stages et formations de canyoning, spéléologie, randonnée, via ferrata et escalade vous sont proposés toute l’année.

Comme vous le découvrez aujourd’hui, nous prenons le parti d’alimenter un blog sur notre site internet. Par ce biais, nous souhaitons nous adresser à vous de manière plus directe et fréquente, afin de créer encore plus de lien. Un moyen efficace de vous informer et de vous offrir quelques tranches d’expériences.

Des pratiquants de canyoning en France flottent dans une eau limpide.

Bureau des moniteurs.

En ce mois de janvier bourré d’excellentes résolutions pour chacun, nous décidons de déblayer le sujet du canyoning en région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur), et plus spécialement dans les Alpes-Maritimes. Également appelée canyonisme, en bon français, cette activité mêle habilement environnement naturel, esprit de groupe et activité sportive. Elle correspond aussi bien aux amoureux de cascades, verdure et toboggans naturels qu’aux néophytes, curieux de découvrir le coin sous un autre aspect. « On approche des endroits exceptionnels et tout à fait inaccessibles autrement », remarque Pierre-Yves Fenet, membre du Bureau.

Plus de 200 canyons dans les Alpes-Maritimes

Le canyoning est une activité dynamique et variée, savant mélange de plusieurs types de sports : l’escalade souvent, la randonnée évidemment et, environnement aquatique oblige, les activités d’eau. Une chose est sûre : on en prend plein la vue et on fait le plein de sensations à tout âge. Point important : l’exercice n’est pas réservé aux adultes. Le canyoning peut être pratiqué par toute la famille, dès 6 ou 7 ans, en fonction du gabarit de l’enfant. Le seul prérequis est une bonne maîtrise de la nage (et la capacité à mettre un pied devant l’autre…). « Si on découvre l’activité, qu’on n’a pas ou peu de notions, mieux vaut être encadré. C’est un bon moyen d’apprendre certaines techniques de cordes, par exemple, mais aussi beaucoup d’informations sur l’environnement », ajoute Pierre-Yves Fenet. C’est l’avantage de partager l’aventure avec des passionnés.

Deux personnes descendent en rappel lors d'un canyoning vers Nice.

Bureau des moniteurs.

Le département est l’un des plus riches de France en matière de canyons. « On note une importante fréquentation des canyons dans la région parce qu’ils font partie des plus beaux du pays. Certains amateurs viennent sur la Côte d’Azur spécialement pour ça », glisse le moniteur, spécialiste du canyonisme. On recense plus de 200 sites de canyoning dans le 06, accessibles pour la plupart d’avril à fin octobre. Quant aux canyons dits secs, qui ne nécessitent pas de mise à l’eau, ils sont praticables toute l’année. C’est dire s’il y a le choix. Ils sont répartis autour de douze vallées : celles de la Siagne et du Loup, de la Cagne, de l’Esteron, du Var, de la Tinée, de la Vésubie, du Paillon, du Carei, de la Bévéra, de la Roya et du Cians. L’une des spécificités de la vallée du Cians réside dans ses gorges spectaculaires, composées d’une roche sédimentaire rougeoyante, nommée pélite rouge.

Un sport pour tous

Les guides professionnels savent choisir des parcours adaptés à leurs recrues parmi un vaste panel d’itinéraires. Les débutants sont davantage aiguillés vers la randonnée aquatique, histoire de prendre leurs marques sans grandes difficultés et avec une bonne dose de fun. Les plus aguerris, eux, peuvent prétendre à un itinéraire composé de sauts dans l’eau et de rappel, avec un niveau technique plus élevé. L’important, c’est que chacun y trouve son compte, en toute sécurité.

À ceux qui débutent, on conseillerait… « Le Cramassouri », lance le professionnel, du tac au tac. « Il est très accessible et ludique, avec quelques petites descentes en rappel et une ribambelle de lieux magnifiques. J’y ai déjà emmené des enfants de 7 ans. Il est idéal à découvrir en famille et se trouve à l’entrée de la vallée de la Tinée. » (Il fait d’ailleurs l’objet d’un autre article sur le canyoning).

Notez que vous n’avez pas besoin d’investir dans du matériel spécifique. Combinaison et chaussettes en néoprène, casque, baudrier, longes et bidon étanche vous sont fournis par le Bureau des moniteurs. Équipez-vous seulement de baskets de sport, et n’oubliez pas d’embarquer affaires de change, maillot de bain, serviette et casse-croûte. Vous êtes prêt ? Contactez-nous via  la formulaire pour programmer votre excursion canyoning dans les Alpes-Maritimes !