Mon sport de cet été ? La via ferrata !

 

Les membres du Bureau des Moniteurs vous apportent l’encadrement nécessaire en matière de sécurité, et l’information indispensable à la pratique de votre itinéraire sportif tracé dans la paroi rocheuse. L’essentiel, c’est de connaitre sa condition physique afin que votre moniteur de canyoning et de via ferrata puisse vous guider dans le choix de votre excursion sans que vous preniez de risques. L’objectif, c’est de profiter de l’adrénaline, pas de se faire des frayeurs.

Comment se pratique la via ferrata ?

Traduction de la « voie ferrée » en italien, la via ferrata est une pratique sportive qui s’exécute en moyenne montagne, qui mêle randonnée et escalade. Pas de panique ! Vous n’êtes pas livré·e à vous-même sur une paroi rocheuse vierge avec quelques crevasses comme seuls appuis. Le parcours est aménagé par les ferristes avec de nombreux éléments comme des barreaux d’échelle, des poutres, des passerelles ou encore des petits ponts en filet. Vous découvrirez une activité ludique, sportive, tout en admirant les panoramas qui se présenteront à vos yeux… Dans les Alpes-Maritimes, vous oublierez complètement les villes du bord de mer pour vous promener comme si vous étiez dans un univers totalement différent, c’est l’arrière-pays. Vous aurez le privilège de points de vue uniques, comme vous vous en apercevrez si vous choisissez par exemple le parcours de via ferrata de Lantosque, entre autres.

Se déplacer dans un parcours incrusté dans la roche n’est pas une tâche facile. C’est pour cette raison que la voie est sécurisée par une corde, une sorte de main courante tout au long du chemin, qu’il ne faut lâcher sous aucun prétexte. Pour réaliser l’itinéraire, vous serez de toute façon constamment attaché grâce aux deux mousquetons qui se situent obligatoirement sur votre baudrier. Cependant, faites attention ! Si le chemin était trop simple, vous perdriez tout plaisir à procurer de l’effort… Alors prenez garde aux points d’arrêt, ils vous feront légèrement frémir si vous en êtes à vos débuts ! Ils vous obligent à détacher vos mousquetons pour les accrocher un peu plus loin. Surtout, soyez malin : détachez-les un par un pour être constamment attaché.
Si vous avez quelconque doute, un professionnel du Bureau des Moniteurs pourra répondre à vos questions en vous apportant des précisions sur les consignes de sécurité, pour que votre expérience soit la plus sûre possible.

La sécurité pendant mon parcours

En cas de chute, même si elles arrivent très rarement tellement les pratiquants, surtout débutants, font attention à l’endroit où ils posent leurs pieds, votre matériel est présent pour sécuriser votre ballade.

  • Harnais d’escalade équipé d’une longe de via ferrata munie de deux mousquetons et d’un absorbeur d’énergie (fournis)
  • Un casque (fourni)
  • Une corde d’environ trente mètres équipée de mousquetons à vis ou à demi-nœud (fournie)
  • Des gants résistants
  • Une paire de chaussures en relief avec de bonnes semelles
  • Un sac à dos avec des vêtements de pluie, de l’eau, de quoi grignoter et une petite trousse de secours.

Votre longe de via ferrata permettra de limiter toute forme de chute à quelques mètres, impossible de tomber. Soyez de toute manière en bonne santé physique et mentale pour éviter tout danger dû à la fatigue : vous reconnaissez que votre corps fatigue à partir du moment ou vos jambes ou vos bras se mettent à trembler. En cas d’affaissement, prenez le temps de vous arrêter un moment, ne poussez pas vos limites. Car, dans tous les cas, une sangle de repos est prévue pour ces conditions. Vous l’aurez compris, effectuer une via ferrata inclut d’y être préparé·e !

2019-09-30T17:19:19+02:009 juillet, 2019|Escalade Nice, Randonnée, Via Ferrata Nice|
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique. J'accepte